Chaise de bureau ergonomique : quels sont les avantages ?

Rester assis des heures à son bureau augmente le risque de troubles musculo-squelettiques (TMS). Si l’assise est inconfortable, le mal de dos peut notamment s’aggraver. Une chaise de bureau ergonomique assure une position du corps optimale en respectant la morphologie de l’individu.

Elle est conçue pour s’adapter à la corpulence et à la taille de chacun grâce à un ensemble de fonctionnalités réglables. Cette configuration personnalisée a l’avantage de maintenir la colonne vertébrale et de préserver les cervicales, les vertèbres situées au niveau du cou.

Voir les fauteuils ERGONOMIQUES (amazon.fr)

 

Un fauteuil ergonomique pour un confort optimal
Un fauteuil ergonomique pour un confort optimal

Un fauteuil entièrement réglable

Le fauteuil de bureau ergonomique a la particularité d’être complètement ajustable. Cette caractéristique offre à l’utilisateur la possibilité d’adopter une bonne posture et permet de prévenir les douleurs musculaires. Ces réglages avancés concernent l’assise, le dossier, les accoudoirs ou encore l’appui-tête. Les fonctionnalités varient cependant selon les modèles et les marques. Voici les principales caractéristiques :

  • Assise
    Sur une chaise de bureau ergonomique, l’assise est réglable en hauteur à l’aide d’un vérin pneumatique. Elle est parfois modulable vers l’avant ou l’arrière pour une meilleure répartition du poids du corps.
  • Dossier
    Grâce à un mécanisme synchrone, le dossier d’un fauteuil de bureau ergonomique a la capacité de basculer d’avant en arrière afin de suivre les mouvements du corps tout en s’ajustant à la silhouette. La tension exercée sur le dos se règle à la convenance de l’utilisateur. Réglable en hauteur, le dossier peut aussi se bloquer sur une inclinaison précise. Un soutien lombaire équipe parfois les fauteuils ergonomiques. Sa fonction est de maintenir le dos.
  • Accoudoirs
    Les accoudoirs apporte un soutien aux avant-bras et aux épaules. Selon les modèles, ils sont réglables en hauteur et profondeur (type 2D), ainsi qu’en largeur (3D) et orientable (4D).
  • Appui-tête
    Comme son nom l’indique, l’appui-tête offre un appui à la tête afin d’assurer le maintien de la nuque. Il est inclinable et ajustable en hauteur.
  • Roulettes
    Les roulettes d’une chaise de bureau sont adaptées à la moquette ou au sol dur. Elle peuvent être auto-freinées : les roulettes sont automatiquement bloquées par le poids de la personne qui s’assoit.

Des réglages personnalisables
Des réglages personnalisables

La posture à adopter

Naturellement, la chaise de bureau ergonomique ne suffit pas pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques. Le réglage du siège est essentiel ainsi que la posture de l’utilisateur.

Pour une bonne assise, les pieds sont appuyés et posés à plat sur le sol. Les cuisses et les avant-bras ont une position horizontale. Les coudes sont fléchis et forment un angle de 90 degrés. Le dos est soutenu par le dossier du fauteuil. La tête reste droite et le regard se porte légèrement vers le bas.

Si cette posture est idéale, elle ne doit pas conduire à une position statique permanente. Il est important de changer sa posture de temps en temps en ajustant son fauteuil ergonomique. Il est aussi capital de continuer à bouger tout au long de la journée.

Bien choisir son siège ergonomique

On trouve dans le commerce des sièges ergonomiques multifonctionnels de qualité à des prix très abordables, avec parfois une garantie de plusieurs années. Un modèle pas cher est vendu autour de 50€. Les plus onéreux dépassent les 500€. Ils se déclinent dans des design et des couleurs multiples pour s’intégrer aisément dans un environnement professionnel.

Le haut de gamme du  siège ergonomique
Le haut de gamme du siège ergonomique

Le choix d’un siège de bureau ergonomique dépend de son utilisation quotidienne. Pour un usage intensif, mieux vaut s’orienter vers un produit haut de gamme pour être certain de ne pas terminer ses journées courbaturés. Dans le cadre professionnel, une chaise de bureau performante doit être adaptée à l’activité de la personne qui l’utilise.

La morphologie, la taille, la corpulence et les éventuelles pathologies musculaires de l’utilisateur sont à prendre en considération avant d’acheter un fauteuil ergonomique. Pour l’assise et le dossier, l’épaisseur du rembourrage et le nature de la garniture sont également à étudier. Exprimée en kg/m3, une densité élevée de ces deux parties du siège garantira un meilleur confort.

Voir les fauteuils ERGONOMIQUES (amazon.fr)